Nos dilemmes.

En tant qu’entreprise engagée sur la voie de la responsabilité sociétale, nous sommes parfois confrontés à certains dilemmes. Nous tenons à faire preuve de transparence et d’honnêteté à ce sujet. C’est pourquoi nous dialoguons en permanence avec nos collaborateurs au sujet des choix difficiles et des aspects qui peuvent être améliorés. Voici quelques exemples :

Un salaire décent.

Dans des pays tels que le Bangladesh, l’Inde ou le Pakistan, les salaires minimums sont inférieurs aux salaires décents. Nous voulons que les salariés des fournisseurs Zeeman perçoivent un salaire décent, c’est-à-dire un salaire qui permette de couvrir tous les besoins de base. Nos fournisseurs s’y engagent lorsqu’ils signent notre Code de conduite. Mais il reste difficile de définir précisément ce qu’est un salaire décent. Cela varie selon la personne, mais aussi la région et le pays. Pour résoudre ce dilemme, nous devons travailler avec toutes les parties concernées. C'est pourquoi nous avons signé la charte IMVO Duurzame Kleding en Textiel (charte néerlandaise pour des vêtements et textiles durables) en 2016 et c'est également pourquoi nous sommes devenus membre de l’Ethical Trading Initiative (ETI, Initiative pour un commerce éthique). Cela fait déjà plusieurs années que les membres de l’ETI travaillent ensemble pour garantir un salaire décent. Les enseignements tirés de cette expérience nous permettent d’apporter des améliorations réelles.

Transparence dans la chaîne.

Nous contrôlons les usines avec lesquelles nous travaillons. Nous convenons des points précis à améliorer et du temps nécessaire pour les réaliser. Nous savons par expérience que nous pouvons faire changer les choses de cette manière. S’il y a un problème dans une usine, nous aidons à le résoudre sur place. Par la signature de la charte IMVO Duurzame Kleding en Textiel. Une liste répertoriant tous les fabricants des signataires de la charte a été publiée en 2017. Dans le secteur de l'habillement, les commandes sont régulièrement externalisées. Les agents locaux de Zeeman veillent à ce que les fournisseurs respectent notre politique en matière de sous-traitance. L’externalisation est autorisée uniquement si elle est approuvée par Zeeman et si le sous-traitant est capable de respecter notre Code de conduite.

Utilisation de matières durables.

Nous souhaitons proposer de plus en plus de vêtements et de textiles issus de matériaux durables, comme le coton biologique ou les matériaux recyclés. C'est pourquoi nous sommes devenus membres de la Better Cotton Initiative (BCI) en 2014. Notre objectif pour 2020 est que 25 % de notre collection totale soit fabriquée avec des matériaux durables. Parfois, ces matériaux durables sont plus chers. Et nous ne voulons pas augmenter le prix de vente de nos produits. En unissant nos efforts, nous pensons être en mesure de sortir de ce dilemme.