back

Zuinig avec l’homme.

Une chaîne d'approvisionnement durable.

Nos fournisseurs.

Depuis mai 2019, nous faisons preuve d'ouverture à propos des sites de production des usines qui produisent pour Zeeman. La signature du « Pacte pour la Transparence » (Transparency Pledge) confirme notre engagement en faveur d’une plus grande transparence. Zeeman ne possédant pas ses propres usines, les usines qui nous fournissent produisent également pour d’autres marques et détaillants. Nous investissons dans des relations à long terme et nous connaissons les usines avec lesquelles nous travaillons. Toutes ont signé notre Code de conduite. Depuis 2019, nos fournisseurs signent également le Code of labour Practices (code de bonnes pratiques en matière de travail) de Fair Wear.

Sur la carte du monde, vous pouvez naviguer d’un pays à l’autre et voir où sont implantés les sites de production. Nous partageons également les informations suivantes : le nom, l’adresse, le nombre de travailleurs, l’année de début de la collaboration, s’ils fabriquent des produits textiles ou autres et s’ils utilisent du coton durable et/ou sont certifiés Oeko-tex. Nous mettons à jour les données deux fois par an. Seules les usines avec lesquelles nous collaborons de façon structurelle (pendant plus d’un an) sont répertoriées. Vous pouvez télécharger ici la liste complète des usines.

Depuis 2019, le lieu de production de nos articles apparaît sur ces derniers. Sur l'étiquette d'entretien, nous mentionnons le pays de production au moyen d'un lien vers une page Internet fournissant des informations générales sur le pays en question : BangladeshChinePhilippinesIndeIndonésiePakistan ou Turquie.

Fairwear.

En collaboration avec Fair Wear et nos fournisseurs, nous travaillons à garantir de bonnes conditions de travail dans notre chaîne. Cela signifie, entre autres : un salaire décent, pas de travail des enfants et un lieu de travail sûr. Fair Wear y veille localement en surveillant les fournisseurs, en les formant et en évaluant les méthodes de travail de Zeeman. Il est également important que les employés des usines puissent signaler anonymement des plaintes via le mécanisme de plaintes Fair Wear. Zeeman s’est vu décerner le score « BIEN » lors de l’évaluation annuelle de Fair Wear. Vous trouverez plus d’informations sur zeeman.com/fairwear.

Code de conduite.

Zeeman a élaboré un code de conduite détaillé pour tous les partenaires avec lesquels nous travaillons : le Code de conduite Zeeman. Celui-ci est basé sur le code de l’Ethical Trading Inititiative (ETI). Les principaux éléments de ce Code de conduite sont les suivants : pas de travail forcé, pas de discrimination, pas de travail des enfants, des lieux de travail sûrs et hygiéniques. Avant de nous engager avec des fabricants, nous nous enquérons de leur politique RSE et nous leur demandons de signer le Code de conduite. En le signant, ils s’engagent à en respecter les dispositions.

Contrôles d'usine.

Nous souhaitons que toutes les usines dans lesquelles nos produits sont fabriqués soient contrôlées par un organisme indépendant. À l'heure actuelle, c’est le cas pour 100 % de ces usines. Au cours de ces contrôles, également appelés audits, nous contrôlons les usines sur 252 points. Nous vérifions, entre autres, si les conditions de travail sont propres et sûres, qu'il n'y a pas de travail forcé, de discrimination ni de travail des enfants. En outre, nous vérifions les processus d'assurance qualité mis en œuvre dans l'usine.

Nombre moyen de points majeurs à améliorer par usine auditée.

Répartition des points majeurs à améliorer 2018/2019.

Salaire décent.

Nous souhaitons que les salariés des fournisseurs de Zeeman perçoivent un salaire décent. Nos fournisseurs s’y engagent lorsqu’ils signent notre Code de conduite. Un salaire décent est un salaire qui permet de couvrir tous les besoins de base, tels que le logement, les transports, la nourriture et les soins.

Dans des pays comme l'Inde, le Pakistan et le Bangladesh, les salaires minimums légaux sont souvent insuffisants pour répondre à tous les besoins vitaux, tels que le logement, les transports, la nourriture et les soins. Malgré la complexité de ce thème, nous estimons qu'il est important d'en acquérir une compréhension approfondie et de continuer à franchir sans cesse de petites étapes dans ce sens. De cette façon, nous pourrons finalement déterminer si les employés de l'usine perçoivent effectivement un salaire décent. C'est pourquoi, en 2018, nous avons élaboré une feuille de route pour donner un contenu concret à ce thème important pour les années à venir. Au cours des audits sociaux réalisés en 2018 et 2019, nous avons mis en lumière la différence entre le salaire minimum légal en vigueur, le salaire effectivement versé et le salaire décent. Nous avons recueilli ces informations auprès de 44 de nos fournisseurs en Extrême-Orient et en Turquie, ce qui représente environ 20 % du nombre total de fournisseurs. En 2020, nous nous concentrerons sur ce point. Nous souhaitons alors que ces informations soient claires chez 40 % de nos fournisseurs d'Extrême-Orient et de Turquie.

Projet salaire décent - MYM Knitwear à Karachi, au Pakistan.

% d'usines en Extrême-Orient dans lesquelles la différence entre le salaire minimum légal, le salaire effectivement versé et le salaire décent a été mise en évidence.
2019 : 20 %.
Objectif 2020 : 40 %. 

Objectifs et résultats.

Conditions de travail sûres et saines.

Pratiques d'achat durables.

ICP % points majeurs à améliorer relevés lors de l'audit social Zeeman corrigés.

ICP % de fournisseurs audités par un organisme indépendant en ExtrêmeOrient.

ICP % de fournisseurs d'Extrême-Orient et de Turquie avec lesquels nous travaillons depuis 5 ans ou plus.

Transparence et traçabilité dans la chaîne des fournisseurs.

ICP % points majeurs à améliorer relevés lors de l'audit social Zeeman corrigés.

ICP % de fournisseurs audités par un organisme indépendant en Extrême‑Orient.

% de valeur d'achat auprès des 50 principaux fournisseurs avec lesquels nous travaillons depuis 5 ans ou plus en Extrême-Orient et en Turquie.

Veilige & gezonde arbeidsomstandigheden.

KPI % gecorrigeerde grote verbeterpunten Zeeman social audit
.
2018: 100%

2019: 100%

Doelstelling 2020: 100%

KPI % VO leveranciers dat is ge-audit door een onafhankelijke partij
.
2019: 100%

Doelstelling 2020: 100%.

Duurzame inkooppraktijken.

KPI % Verre Oosten & Turkije leveranciers waarmee we 5 jaar of langer aaneengesloten samenwerken.

2019: 72%

2020: 75%

Transparantie en traceerbaarheid in de leveranciersketen.

KPI % gecorrigeerde grote verbeterpunten Zeeman social audit
.
2018: 100%

2019: 100%

Doelstelling 2020: 100%

KPI % VO leveranciers dat een social audit heeft ondergaan door een onafhankelijke partij.
2017: 84%

2018: 94%

2019: 100%

Doelstelling 2020: 100%


% van de inkoopwaarde van onze 50 grootste Verre Oosten en Turkije leveranciers waarmee we 5 jaar of langer samenwerken
.
2019: 89,5%