Nous travaillons en partenariat
avec nos fournisseurs.

Nos fournisseurs nous sont indispensables. C’est pourquoi nous veillons tout particulièrement à la qualité de nos relations. Nous travaillons en étroite collaboration avec eux, même en cas de problème. Nous savons d’expérience que cela est plus bénéfique au final.

Nos fabricants

Zeeman ne possède pas ses propres usines. Cependant, nous travaillons directement avec des usines spécialisées qui produisent également pour d'autres marques. Nous connaissons bien nos fournisseurs, car nous privilégions les relations à long terme avec nos eux. Cela nous permet d’avoir une certaine influence sur leur façon de travailler. Avec eux, nous nous employons à rendre les collections Zeeman plus durables et à assurer des conditions de travail bonnes et sûres au sein de la chaîne. Les efforts que nous avons fournis ont déjà contribué à l'amélioration structurelle des conditions de travail et de la sécurité.

Code de conduite

Zeeman a élaboré un code de conduite détaillé pour tous les partenaires avec lesquels nous travaillons : le Code de conduite Zeeman. Celui-ci est basé sur le code de l’Ethical Code Inititiative (ETI). Les principaux éléments de ce Code de conduite sont les suivants : pas de travail forcé, pas de discrimination, pas de travail des enfants, un environnement de travail sûr et hygiénique. Avant de nous engager avec des fabricants, nous nous enquérons de leur politique RSE et nous leur demandons de signer le Code de conduite. En le signant, ils s’engagent à en respecter les dispositions.

Audits d'usine

Nous souhaitons que toutes les usines dans lesquelles nos produits sont fabriqués soient contrôlées par un organisme indépendant. À l'heure actuelle, 99 % de toutes les usines sont contrôlées et 84 % le sont par un organisme indépendant. Au cours de ces audits, nous contrôlons les usines sur 252 points. Nous vérifions, entre autres, si les conditions de travail sont propres et sûres, qu'il n'y ait pas de travail forcé, de discrimination ni de travail des enfants. En outre, nous vérifions les processus d'assurance qualité mis en œuvre dans l'usine.

Résultats d'audit 2017

En 2017, nous avons publié les résultats des inspections d'usine pour la première fois. Ces audits sont réalisés sur la base d'une liste de 252 points de contrôle. Dans les résultats de l'audit, on distingue les non‑conformités mineures, moyennes et majeures. Nous sommes d'avis que les non-conformités majeures doivent être traitées immédiatement. Au total, 67 non-conformités majeures ont été relevées en 2017, soit en moyenne 1,2 non-conformité majeure par usine. La plupart d'entre elles avaient un caractère administratif (86 %). Pour chaque anomalie constatée, l'étape suivante consiste à élaborer un plan d'amélioration en concertation avec l'usine et à convenir d'un moment où nous vérifierons la bonne application de ce plan. En 2018, nous souhaitons que des mesures correctives soient prises pour résoudre toutes les non-conformités. Nous sommes fiers d'avoir fait un pas important en matière de transparence en partageant non seulement les étapes importantes que nous avons franchies, mais aussi les domaines dans lesquels des améliorations sont encore nécessaires.