Nos dilemmes.

En tant qu’entreprise engagée sur la voie de la responsabilité sociétale, nous sommes parfois confrontés à certains dilemmes. Nous tenons à faire preuve de transparence et d’honnêteté à ce sujet. C’est pourquoi nous dialoguons en permanence avec nos parties prenantes au sujet des choix difficiles et des aspects qui peuvent être améliorés. Voici quelques exemples :

Un salaire décent.

Les employés des fournisseurs Zeeman reçoivent un salaire décent. Nos fournisseurs s’y engagent lorsqu’ils signent notre Code de conduite. Mais la définition même d’un salaire décent reste une question complexe, qui varie en fonction de la région et du pays.

Transparence dans la chaîne.

Il arrive aussi ponctuellement que nos fabricants sous-traitent des commandes à d’autres usines, souvent plus petites. Même s’ils sont tenus de nous en informer au préalable, il est difficile pour nous de contrôler les salaires et les conditions de travail dans ces usines que nous ne connaissons pas. Nous ne pouvons pas garantir avec certitude que tous les employés de ces usines reçoivent un salaire décent.

Utilisation de matières durables.

Notre objectif pour 2020 est que 10 % de l’ensemble de notre collection soit fabriqué avec des matières durables. Le coton biologique est cependant plus cher, si bien qu’il nous faudra augmenter les prix de nos produits. Or, certains clients ne peuvent ou ne veulent pas payer davantage pour protéger l’environnement. Zeeman compte résoudre ce problème en donnant aux clients, dans un premier temps, la possibilité de choisir.